top of page

Le rhume des foins




Le 20 mars ce sera le début du printemps avec le retour de la douceur et du soleil (normalement) 😉

Mais cette saison est aussi pour certains source de désagrément avec la Rhinite allergique aussi appelé Rhume des foins.

Dès février et jusqu‘en avril le pollen des arbres commence à chatouiller notre nez, de mai à juillet c’est le grand retour des graminées et d’août à octobre, les herbacées.


De quoi, gâcher la belle saison !!!


Quels sont les 1er signes ?


· Des picotement dans le nez

· Des éternuements fréquents

· Un écoulement nasal clair

· Les yeux qui gonflent, rougissent et larmoient.


Comment prévenir le rhume des foins en 6 points ?


1. On chouchoute sa flore intestinal avec des fibres, céréales complètes, légumes riches en prébiotiques (oignon, poireaux, ail...). En consomment les pomme de terre et le riz refroidis riche en amidon résistant. L’idéal, les consommer le lendemain.

2. Faire une cure de probiotiques deux mois avant

3. Ajouter de bonnes huiles dans votre assiette. 2 cuillère à soupe par jour d’huile de Colza ou de Lin

4. Éviter les carences en vitamine D

5. Opter pour des antihistaminiques naturels (oignons rouges, câpres, livèche, petites baies, brocolis…)

6. Limiter les aliments riches en histaminiques (charcuterie, conserves de poissons, choucroute, épinards, aubergines, avocat, fraises, fromages fondus et affinés…)


Et si, on se faisait aider par des compléments alimentaires ? OK, mais lesquels ?


Plusieurs possibilités s’offrent à vous, les bourgeons (gemmothérapie), les huiles essentielles, l’homéopathie…


La gemmothérapie avec les bourgeons de cassis qui renforce l’organisme associés au romarin qui a une action antitoxique sur les organes de drainage, piège les radicaux libres et aide à lutter contre la fatigue et la somnolence.

A cela, vous ajouter la Propolis. Les résines aromatiques qui la composent sont de puissants stimulants des défenses naturelles de notre organisme. Riche en vitamines A, B, C et E et en oligo-éléments comme la manganèse, le sélénium, le fer et la magnésium).

Le complément alimentaire Allargem de chez Herbalgem regroupe cette synergie pour un traitement de fond idéal.


Les huiles essentielles sont aussi de bonne alliées contre le rhume des foins, afin de calmer les symptômes et vous pouvez réaliser votre synergie vous-même.


En voici un exemple :


70 gouttes d’huile essentielle de Camomille allemande Antihistaminique

70 gouttes d’huile essentielle de Katrafray Anti-inflammatoire

35 gouttes d’huile essentielle d’Estragon Anti-allergique

35 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine Calmante

24 ml d’huile végétale d’abricot


Appliquez 2 à 3 fois par jour, 10 à 15 gouttes du mélanges sur la face interne des avants bras ou sur le thorax en alternance.


Interdit aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants. Déconseillé en cas d’antécédent de cancer hormono-dépendant.


Dès le printemps, optez pour une cure d’huile de Nigelle qui a des effets bénéfiques sur le système immunitaire, antihistaminique et anti-inflammatoire.

L’homéopathie peut être utilisé en prévention ou traitement de fond.


Pour choisir au mieux le complément alimentaire qui vous convient, rapprochez-vous d’un thérapeute de médecine douce. Il saura vous guider, au mieux pour passer la belle saison avec plaisir et sans inconvénient.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Carole Naturopathe à Molac

Carole Naturopathe
à
Molac
dans le Morbihan

Une approche naturelle du bien-être à Molac.
06.50.81.04.76

 

bottom of page